Ito Ogawa – Philippe Picquier

Une jeune femme retrouve le quartier de son enfance en reprenant la papeterie familiale. Elle devient écrivain public et là, avec une infinie délicatesse, l’héroïne prend le lecteur par la main et l’initie à l’art de la missive, de la rédaction au choix du papier, de la plume, de l’encre, etc… Un roman absolument délicieux.