Louise Erdrich – Albin Michel

Une vie pour une vie. Terrible compensation trouvée par un père qui donne son fils en offrande à l’homme dont il a tué l’enfant. Louise Erdrich nous entraîne dans la communauté des Indiens Ojibwé où des adolescentes « bécassent » en se peignant les ongles tandis que des esprits communiquent avec les mortels. Envoûtant.