Elisabeth Laureau-Daull – Le Sonneur

Xanthippe a une réputation de mégère, mais ce n’est pas facile d’être l’épouse d’un génie, surtout dans la Grèce antique où une femme vaut à peine mieux qu’une chèvre ! De toutes façons, elle n’en a cure parce qu’aujourd’hui, l’urgence est de sauver son mari Socrate condamné au suicide. Alors elle court, Xanthippe, elle court dans Athènes pour supplier Solon de gracier son époux. Et elle se remémore… Ce livre est un petit bijou, une pépite d’intelligence et d’esprit. Et il n’est pas interdit de sourire !