BERNARD Michel – La table ronde

Michel Bernard à nouveau à l’ouvrage pour nous peindre un magnifique Monet, ami de Frédéric Bazille, puis amoureux fou de Camille, tous deux tragiquement emportés à la fleur de l’âge. Dès les premières pages, le Comité est tombé sous le charme et la beauté de cette langue qui nous raconte les tourments d’un artiste frappé au cœur.

Note moyenne